Histoire

Washburn du début jusqu'en 1945 : tout débute par l'entreprise "Lyon & Healy" des partenaires : George W. Lyon and Patrick J. Healy, dans la fabrication d'orgues à anche et quelques petits instruments. Puis vers 1888, elle se lança pleinement dans les instruments à cordes pincées et pincées (guitares, mandolines, banjos et cithares) sous la marque "Washburn", qui était le deuxième prénom de Lyon. dans les années 1900 est dans une forte expansion, crée une nouvelle usine plus grande et des techniques de production de masse améliorées, pour bientôt dominer le marché intérieur. Leur catalogue de 1892 prétendait fabriquer 100 000 instruments par an. Dans les années 1920, Lyon & Healy se heurtait à la concurrence croissante d’autres fabricants d’instruments, ils ont ont progressivement transféré leurs tâches de fabrication vers le grossiste Tonk Brothers, à qui ils ont vendu la partie guitare de l'entreprise en 1928, continuant de produire leurs propres gammes de harpes, pianos et orgues. Tonk Brothers s’est tourné vers le fabricant JR Stewart Company pour acheter et exploiter l’immense usine, mais cette transition s’est avérée problématique et Stewart a fait faillite en 1930. Certains actifs de Stewart ont été acquis par la Regal Musical Instrument Company. Regal a été choisi pour rouvrir l’usine de Washburn (produisant également des instruments Regal). Bien que la marque Washburn ait été préservée, elle n’a jamais retrouvé sa prééminence et, au début des années 1940, elle était restée inconue.

A partir des années 60: Au début des années 1960, le magasin de détail The Chicago Guitar Gallery a engagé Rudolf "Rudy" Schlacher, un jeune constructeur de violon allemand, en tant que technicien en réparation. Quelques années plus tard, Schlacher a ouvert The Sound Post (à Evanston, dans l'Illinois) pour se concentrer sur les guitares. Il a vite compris le potentiel de vente d’instruments de qualité à moindre coût. En 1972, Tom Beckmen et son épouse Judy Fink Beckmen lancent une entreprise de musique en gros à Los Angeles, Beckmen Musical Instruments. C'est Beckmen Music qui a ressuscité le nom Washburn et l'a appliqué dès 1974 à une série de guitares acoustiques de qualité importées, fabriquées au Japon par Terada, ainsi qu'à une sélection de mandolines et de banjos. Schlacher et Rick Johnstone, sous le nom de Fretted Industries, Inc., ont acquis le nom Washburn en 1977 (pour 13 000 dollars) aux Beckmens. Avec l'aide de Ikutaro Kakehashi (fondateur de Roland Corporation), Schlacher a été en mesure de trouver au Japon des usines d'instruments pouvant répondre aux normes souhaitées. Schlacher a racheté Johnstone en 1987 et a changé le nom de la société en Washburn International. Une usine de fabrication aux États-Unis a été ouverte en 1991 pour les instruments haut de gamme, à court terme et uniques, ainsi que pour le développement et le prototypage. Cette année-là, un article du Chicago Tribune place en toute confiance Washburn "parmi les trois meilleurs fabricants de guitares au monde", derrière Fender et Gibson.


Wahburn Nuno Bettencourt

Fabriquant Type Tag Cotation
Washburn N4 (1990-1998/2001) 810 euros →
Washburn N4 Finition Padauk(1993/1994/2001) 890 euros →

→ : indique que la guitare ne prend pas de la valeur au fil des années.

↑ : indique que la guitare prend de la valeur au fil des années.

Faire un lien vers guitare-electrique.org – Logo officiel

Si ce site vous a été utile pour évaluer votre guitare, vous pouvez ajouter dans votre annonce le logo officiel du site qui permettra a l'acheteur de vérifier votre prix. Voici le lien ci dessous le code insérer dans votre annonce( lien au format HTML)

  • <a href="https://www.guitare-electrique.org/argus/washburn.php"><img src="https://www.guitare-electrique.org/images/geo.png" /></a>
  • Ce qui affichera